Les groupes de personnages

  • Les elfes de Lunelbar, qui offriront de nombreux cadeaux à l’elfe, cadeaux par ailleurs totalement inutiles jusqu’à l’épisode 26 où Aztoona (cf. ci-dessous) apprend à la compagnie que les objets valent plus que ce qu’ils pensaient. Leur reine est Norelenilia de Nilnerolinor, dont le paladin tombera amoureux.
  • Les globzoules, des singes buveurs de sang, attaquèrent les aventuriers durant leur sommeil ; la magicienne les tua avec un éclair en chaîne (« il était vachement réussi ! »), le Barbare fut mordu, mais rapidement soigné.
  • Les gobelins du donjon, qui rencontrèrent la compagnie dans les souterrains. Petites créatures à la peau verte, ayant un sale caractère et ne voyant que des nuances de vert, ce qui est assez problématique pour indiquer à Zangdar sur quelles manettes appuyer pour diriger son dirigeable, d’autant plus que les ingénieurs gobelins qui s’en occupent parlent très vite.
  • Les hommes-poireaux, en guerre avec les hommes-navets, les hommes-patates et les hommes-carottes, ont pris les aventuriers pour des espions et ont failli les faire bouillir dans le Grand Pot-au-feu avant d’être mis en fuite par la guerrière Lili de niveau 8.
  • Les mangeurs de chair humaine, indigènes avec un os dans le nez, de la peinture sur la figure et des plumes dans les cheveux. Ils sont cannibales et passent leurs journées dans les buissons à attendre que des touristes tombent dans leurs pièges. Ils ne sont pourtant pas réputés pour leur patience.
  • Les orques du donjon, dont la compagnie croisera plusieurs troupes. Grandes créatures puantes et n’aimant que la baston. Certains jouent de la musique dans la taverne (avec des guitares-démons).
  • L’orque Tommy Verdâtre et son groupe folklorique.
  • Les Batailleurs de la Confession reformée de Slanoush.
  • Les Héritiers de Braav’.
  • Les Puruls de Niourgl.
  • Les Ensorceleurs de Tzinntch.

Tzinntch, Niourgl et Slanoush sont issus des noms des dieux du Chaos dans Warhammer.